Supervision

« Le soin de soi est essentiel. Nous nous le devons à nous-même et aussi à ceux qui ont besoin de nous. »

J’envisage les moments de supervision comme un temps d’arrêt, souvent nécessaire à tout professionnel de la relation d’aide. Une prise de recul dans un cadre respectueux où l’éthique et le secret professionnel sont de mise.

La dynamique de la supervision s’inscrit dans la « philosovie » de la Thérapie par le Jeu et la Créativité. La créativité relationnelle, la vitalité d’Être et le courage d’être soi-même colorent le processus de réflexion.

Ce temps d’arrêt est un espace pour prendre soin de soi, de ses émotions, de son engagement dans la relation d’aide, sans se sentir jugé.

C’est un moment d’exploration de son fonctionnement, de ses ressources afin de pouvoir s’ajuster et décoder les enjeux sous-jacents au lien établi avec le patient. C’est aussi tourner son regard vers d’autres perspectives en élargissant le champ des possibles.

Le professionnel amène des situations concrètes de travail pour lesquelles il se sent interpellé et en réflexion. Ensemble, nous essayons d’élaborer ces questionnements, de mettre en avant les interactions qui se jouent en tenant compte de la sensibilité et de la résonnance émotionnelle de chacun.

La supervision s’adresse à toute personne désireuse de se faire accompagner dans le cadre de sa pratique professionnelle : psychologue, thérapeute, responsable d’équipe, éducateur, assistant social, infirmier, … Elle a lieu principalement en séance individuelle, parfois en petits groupes.

Le cadre de la supervision, même s’il est bien présent, n’est pas figé. Nous précisons, ensemble, la demande et le contenu des rencontres.

Je supervise, notamment, les personnes en formation à la Thérapie par le Jeu et la Créativité.

Mes autres prises en charge

Suivis individuels

en savoir plus

Accompagnement parental

en savoir plus